Turquie : objectif démission Erdogan

La Russie vient de formuler son prochain objectif concernant la Turquie lors de la conférence de presse donnée par le Général Antonov. L’objectif en question est un changement de pouvoir à la tête du pays, par le départ du président Erdogan.

gal_12188

En exposant que le fils du président, Bilal Erdogan, dirige (par l’entremise de BMZ Group) l’achat et le transport du pétrole entre les zones occupées par ISIS et la Turquie, finançant ainsi l’état islamique, la Russie cherche à faire lumière sur la réalité du pouvoir turc afin de le déstabiliser.

On assiste à une riposte indirecte après le tir de l’avion de chasse russe en territoire syrien. En proclamant la vérité avec démonstration à l’appui, la Russie cherche à gagner la confiance de l’opinion public turc.

L’objectif stratégique à moyen terme reste l’augmentation de l’influence russe en Turquie, l’objectif à long terme étant la reprise de contrôle du détroit du Bosphore et du détroit des Dardanelles. La tactique est un changement de perception de l’électeur turque en faveur de la Russie et contre le gouvernement turc actuel.

On devrait donc assister à moyen terme à un changement de dirigeants en Turquie, après un scandale relayé dans la presse turque, des protestations de la population et une prise de contrôle provisoire par l’armée de la gouvernance du pays.