Intérêt négatif de la banque centrale européenne – les caisses d’épargne bavaroises pensent à se débancariser !

Après l’introduction d’un taux négatif de 0.3% par an sur les dépôts excédentaires des banques auprès de la banque centrale européenne (BCE), l’association des caisses d’épargne de Bavière (sur-est de l’Allemagne) songe à stocker leurs réserves en devise papier, dans leurs propres coffres.

2948373461_2_3

Une information interne circulant dans l’association a été mise en lumière par les journalistes du Spiegel. Celle-ci propose aux membres de stocker leur devise eux-même au lieu de la déposer auprès de la BCE, la pénalité prévue leur coûtant moins que le taux négatif.

Certains fonds de pension suisses avaient entamé une politique similaire après l’introduction du taux négatif de la banque nationale suisse en 2015.

Il est amusant de constater que les banques elles-mêmes se « débancarisent «. Je vous conseille fortement de faire de même. Concernant la dévaluation des monnaies, protégez-vous en acquérant de l’or et du bitcoin.

Lien vers l’article du Spiegel.

Lien vers l’article de Zerohedge.

2 réflexions au sujet de « Intérêt négatif de la banque centrale européenne – les caisses d’épargne bavaroises pensent à se débancariser ! »

  1. Bonjour,
    Je viens de visionner votre conférence par laquelle vous annoncez la création de votre lettre mensuelle concernant vos techniques de placement.
    Je vous félicite encore une fois pour votre travail et la générosité de votre démanche.
    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, je ne suis pas « boursicoteur », mais vos informations m’intéressent pour deux raisons : 1) l’avenir de l’humain est assuré, votre démarche en est un exemple vivant, 2) les jeunes sont notre avenir et vous en êtes la démonstration.
    Bien sûr, rien n’est jamais garanti ni dans le temps ni dans l’espace, les choses changent et chacun doit s’adapter et pour réussir collectivement, nous avons intérêt de partager nos expériences.
    Ingénieur de formation, j’ai travaillé une trentaine d’années dans ce que l’on désigne « les pays en voie de développement ». Les leçons que j’en ai tiré c’est que l’HOMME est ingénieux, il est capable de surmonter les obstacles les plus inattendus.
    Merci a vous deux.
    Benny Rooman.
    Bruxelles Belgique.

    • Merci, Benny, pour ces félicitations et encouragements.
      Il existe en effet des personnes à la recherche d’autre chose que la simple routine quotidienne.
      Le scepticisme est souvent l’obstacle le plus puissant, j’imagine que vous en savez quelque chose.
      Excellent dimanche à vous, cordiales salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *