Débancarisez vos transactions sur internet

Après mon article concernant l’utilisation du bitcoin pour transférer de la valeur et se débancariser, j’ai complété mon arsenal. L’idée était d’utiliser les cartes de débit mastercard alimentées par du bitcoin pour payer ma consommation sur internet, soit l’achat de lettres financières ainsi que de livres et matériels divers.

Transfert-argent-BGFIExpressJ’ai donc lié mes cartes e-coin en dollar US et en euro à mon compte paypal. J’ai maintenant un système complet d’épargne et de paiement, totalement débancarisé, soit :

  • Un portefeuille coinbase me permettant de recevoir, envoyer et stocker de manière sécurisée (à froid) des bitcoins (mise à jour janvier 2017 : j’utilise maintenant exclusivement breadwallet pour mes bitcoins, car il n’y a pas de risque de contrepartie et coinbase donne des indices de faiblesse de leurs systèmes) ;
  • Une réserve pleine uphold me permettant d’épargner de la monnaie électronique, des métaux précieux et des monnaies fiduciaires avec une couverture de 100% des avoirs déposés, c’est à dire que la société uphold possède dans ses coffres au moins 100% de la contre-valeur des avoirs déposés par ses clients ;
  • Un service de cartes de débit (mastercard ou visa) e-coin / wirex me permettant de transformer mon bitcoin sur des cartes en euro et en dollar US ;
  • Un compte paypal me permettant de payer quasi tous les services à distance de la planète, le tout connecté aux cartes de débit ci-dessus.

Les application en question sont toutes gérables depuis un téléphone intelligent tel de l’Iphone, vous n’avez donc pas besoin d’un grand matériel informatique. J’ai testé la carte euro lors de mon dernier voyage à Bruxelles, tous les automates que j’ai essayé l’ont acceptée, sauf les horodateurs de parking.

Le service le plus cher est la mise à disposition de cartes e-coin / wirex, qui coûte, par carte, 1 euro / dollar par mois (vous devez payer environ 12 euros lors de l’établissement de chaque carte, comme frais unique). Les frais de change entre le bitcoin et les monnaies fiduciaire sont dérisoires par rapport à ce qu’on connaît dans les banques ou changes locaux.

Outre l’aspect de débancarisation et de réserve complète, la rapidité de transaction est bien meilleure que les transferts bancaires actuels, surtout à l’international. Une transaction en bitcoin est exécutée en une trentaine de minutes. La recharge des cartes mastercard est faite en moins de 2 minutes.

L’utilisation des crypto-monnaies pour les transferts de valeur et les paiements ou achats semble être l’avenir de celui qui cherche la liberté et la rapidité. La possibilité d’une réserve pleine (stockage de monnaie fiduciaire papier ou métaux précieux) permet une sortie du monde de la banque qui couvre, je le rappelle, une fraction de ce que ses clients ont déposé chez elle.

14 réflexions au sujet de « Débancarisez vos transactions sur internet »

  1. Bonjour,

    Tout votre système débancarisé de vos transactions sur internet me semble très bien pensé. Je remarque juste que beaucoup de choses passent par les Bitcoins.

    Quelle est votre point de vue vis-à-vis de la récente main-mise des USA sur le Bitcoin ? Avant, c’était une monnaie indépendante et hors système mais là, elle se retrouve sous le contrôle du système.

    Autre question : si vous utilisez votre compte PayPal uniquement pour payer, cela veut-il dire qu’ils exercent un contrôle trop important sur ceux qui l’utilisent aussi pour recevoir des virements ?

    Cdt,
    Bertrand

    • Bonjour Bertrand,

      Oui effectivement, l’approche est actuellement basée sur les transactions bitcoin car il s’agit de la crypto-monnaie la plus reconnue en ce moment. L’important est de l’utiliser comme monnaie de transfert, et pas comme épargne, bien qu’on puisse spéculer sur sa contre-valeur dans le futur face aux monnaies fiduciaires (un article est à venir concernant ceci).

      La récente “main-mise” du bitcoin par la CIA n’est à mon avis que du bruit. La décentralisation du système annule toute possibilité de prise de contrôle, puisqu’il faudrait posséder plus de 50% des systèmes qui vérifient les transactions, ce qui représente des milliers de fermes de serveurs. En outre, les transactions étant transparentes (tout le monde peut les voir), il semble plus probable que les gouvernements cherchent à surveiller et identifier les expéditeurs et destinataires de transferts de valeur (surtout celles qui représentent de gros montants), un peu à la manière de ce qui s’est fait sur eMule il y a quelques années où l’on essayait de traquer les pirates.

      Concernant paypal, le risque principal me semble être que la société est située aux Etats-Unis, et que le système légal permet le blocage d’un compte sur de simples présomptions policières. Par conséquent, je n’accumule pas d’épargne sur Paypal. Il est pour moi évident qu’il s’agit de se diversifier du point de vue des entreprises dans lesquelles on dépose de la valeur ET des pays. De ce point de vue, certaines devises électroniques ont un avantage puisqu’il n’y a pas de compte mais une simple adresse, celle-ci ne pouvant donc être bloquée.

      Merci pour votre question, salutations.

  2. Bonjour, cela me semble trés bien, lmais un peu trop compliqué pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les nouvelles technologies. Que pensez vous de la veracarte proposée par la societé “aucoffre” qui utilise la contrepartie en or des debits effectués? Merci pour votre avis

    • Bonjour,

      En effet, il ne s’agit pas d’une solution clef en main.

      Je n’ai pas testé la Vera Carte, je ne prendrai donc pas position. Par contre, je suis client de Bitgold et suis possesseur de la carte de débit Visa en euro. Excellent service adossé à l’or, toutefois avec frais (frais à l’achat et à la vente d’or, frais bancaires lors du transfert de devises). Il est également possible de lier la carte de débit Bitgold à paypal, ce qui permet de débancariser et s’internationaliser.

  3. Solution intéressante, du moins à court terme.
    Pour ma part, je n’utiliserai en effet le bitcoin que pour faire des transferts entre devises, surtout pas pour conserver du cash.
    Le système bancaire américain travaille activement à une mise en place prochaine d’un “crypto-dollar” qui sera sous le contrôle exclusif des banques. Une fois en place, il est fort probable que les Etats-Unis imposent son utilisation au reste du monde, et par la meme, rendent illégales les transactions dans toute autre crytpo-monnaie telles que le bitcoin…

    La débancarisation est malheureusement une utopie dans un monde où ce sont les banquiers qui mettent en place et contrôlent nos gouvernants…

    • Bonjour Roméo,

      Il peuvent effectivement rendre le bitcoin illégal, ce qui ne l’empêchera pas de fonctionner. Le seul moyen de le contrer est de créer un système plus efficace et moins cher.

  4. Bonjour Eric,

    Je suis allé sur la page de Uphold pour vérifier s’il y avait des frais. Voici les frais engendrés.

    Precious metal conversion fees: XAU (2.45%), XPT (3.85%), XPD (2.95%), XAG (3.55%).

    If you use a credit or debit card2, to fund your account, a fee of 2.75% applies. If you use a China UnionPay card3, to fund your account, a fee of 3.8% applies

    Je remarque que les frais sont plus importants que sur Bitgold si on transfert l’argent en banque par carte de crédit (pour ma part, je paye 1,75 % de frais bancaires plus les 1 % de Bitgold). Ici les frais seraient de 1,75 % (frais de ma carte de crédit) + de ma banque+ 2,75 % pour Uphold + QUand j’y pense + 2,45 (frais pour l’argent), ca fait en tout 6,95 %, ce n’est pas trés bon marché. En ce qui concerne le bitcoin, il est tellement volatil et ne repose sur rien. Je ne vois pas trop pourquoi vouloir y accumuler de l’épargne. Pourriez-vous m’éclairer ?

    Bien cordilaement,

    Claude

    • Bonjour Claude,

      L’intérêt d’Uphold est d’y transférer du bitcoin sur des “cartes” en monnaie fiduciaire, euro, dollar, etc.. Dans ce cas, et si vous êtes membre (c’est à dire que votre identité est vérifiée), il n’y a aucun frais. Vous pouvez ainsi stocker du bitcoin en contre-valeur euro par exemple, et supprimer la volatilité du bitcoin en attendant une prochaine utilisation.

      Pour ce qui est des métaux précieux, Uphold est effectivement plus cher que Bitgold, vous avez toutefois la possibilité de retransformer vos métaux en bitcoin, ce qui n’est pas possible avec Bitgold.

      Pour changer des euros en bitcoin, vous pouvez utiliser Bity ou Coinbase. Bien entendu, vous n’échappez pas aux frais de votre banque ou carte de crédit.

      L’accumulation de bitcoins peut être un choix lorsque l’on est prêt à prendre des risques et qu’on comprend les fondamentaux économiques, et dans un but spéculatif.

      Salutations de Genève.

  5. Bonjour,
    Pour approvisionner mon compte paypal je dois virer de l’argent sur la Deutsch Bank, pour approvisionner mon compte paymium c’est une banque en Belgique, pour approvisionner Uphold il faut transférer les fonds sur la Banco BPI SA au Portugal. Comment pouvez-vous parler de débancarisation dans ces conditions?

    • Bonjour,

      L’objectif est de ne pas être exposé à la réserve fractionnaire de votre banque (uphold, réserve à 100%), et aux frais de virement (les frais de virement via bitcoin sont dérisoires).

      Pour ma part, je transforme d’abord mes francs suisses en bitcoin. Une fois en possession de bitcoins, j’ai la liberté de transférer mes avoirs où je le souhaite, sans être exposé à la faillite d’une banque, et à moindre coût.

      Le but n’est pas d’être entièrement à l’extérieur du système actuel, les métaux physiques étant plus adaptés pour cela (notamment si vous considérez un scénario de blocage complet du système bancaire). C’est pour cette raison que l’utilisation de crypto-monnaie n’est qu’une partie d’une approche plus large.

  6. Bonjour Eric
    C’est avec plaisir que je parcours ton blog et lis avec attention tes billets.
    Peux-tu me dire comment est alimenté Wirex? par Uphold…
    C’est ensuite Paypal qui va cherché une CB virtuel sur Wirex, mais y’a til des frais je n’arrive pas à savoir.
    Et merci pour toutes ces informations qui sont à mon sens riche d’enseignement.
    Bien à toi

    • Bonjour,
      Wirex est alimenté par un virement en bitcoin. Une fois la somme en bitcoin sur le propre compte wirex, il suffit de transformer celle-ci en monnaie fiduciaire. Effectivement, le versement en bitcoin peut s’effectuer depuis uphold, ou n’importe quel portefeuille bitcoin.
      Lorsque tu effectue un achat, c’est paypal qui va percevoir la somme sur la carte de débit wirex. Si le montant est dans la même monnaie, il n’y a pas de frais (à part ceux que le marchand paie pour l’utilisation de paypal). Du côté de Wirex, la carte coute 1 EUR par mois (ou 1 USD par mois).
      Excellente fin de semaine, salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *