L’or liquide – décision stratégique

J’ai pris la décision, dans le cadre de ma stratégie générale, de diminuer ma part d’épargne en monnaies fiduciaires à la plus petite portion possible, et de la transférer sur mon compte BitGold, “l’or liquide”.

or_liquideDepuis plusieurs mois, je réfléchis à transférer mon épargne, actuellement en monnaies fiduciaires, sur mon compte BitGold. La questions qui se posait était la suivante : est-il pertinent de garder une épargne en franc suisse, alors que celui-ci sera, dans le contexte économique actuel, dévalué quasi-simultanément à l’Euro ? En outre, vu les potentiels taux d’intérêt négatifs sur les dépôts bancaires, les limites de retrait peuvent se réduire très rapidement (elles se sont d’ailleurs drastiquement réduites sur les comptes d’épargne suisses durant les deux dernières années).

Pour rappel, l’épargne en question est, dans mon approche, une réserve d’urgence ainsi que la source de financement d’un investissement au moment propice. Il doit donc s’agir d’avoirs rapidement disponibles, liquides. Les pièces et lingots d’or et d’argent détenus en propre n’entrent par conséquent pas dans cette catégorie.

Les conditions d’un retournement des métaux précieux face aux monnaies fiduciaires n’étaient toutefois pas visibles jusqu’à il y a quelques semaines. Le risque était donc trop important de devoir éventuellement accuser une perte sur l’épargne en or en cas de prélèvement à un moment où le cours du métal aurait été plus bas que lors du dépôt.

Deux éléments m’ont fait changer d’avis :

  • La situation dans les métaux précieux semble s’être retournée, nous sommes probablement au début d’un marché haussier. Le cours de l’argent a confirmé le retournement ;
  • La plateforme BitGold donne la possibilité de rendre l’or liquide et échangeable, ceci avec une simplicité étonnante. On peut qualifier cette technologie de “monnaie-or”.

On pourrait dire que BitGold est le pendant des nouvelles monnaies cryptographiques, avec l’énorme avantage d’être toujours basé sur un dépôt à 100% en or. Il est possible d’échanger, se faire payer, ou payer par carte de débit, au moyen du métal qui est notre propriété. A aucun moment dans le processus, vous n’aurez de “monnaie-or” qui n’est pas couverte par de la matière physique. Même si, hypothétiquement, tous les clients décidaient simultanément de prendre possession de leur or, BitGold pourrait honorer les livraisons.

Je vais donc, durant les prochaines semaines, transformer mon épargne en direction de la monnaie-or, en fonction de ma lecture du marché. Je maintiendrai uniquement la trésorerie nécessaire pour le mois en cours en franc suisse. J’ai adapté ma stratégie, que vous pouvez consulter sur la page portefeuille. J’ai maintenant différencié le métal physique sous mon contrôle de l’épargne en or liquide.

Si vous souhaitez adopter une stratégie similaire, vous pouvez ouvrir un compte BitGold en cliquant sur ce lien ; vous serez bénéficiaire d’un cadeau de bienvenue sous la forme d’une petite quantité d’or.

Si vous aimez, partagez au moyen des boutons ci-dessous ! Vos commentaires sont également bienvenus.

8 réflexions au sujet de « L’or liquide – décision stratégique »

  1. Bonjour

    Avez-vous comparé Bitgold et Bullion Vault ?

    Oui ou non est-ce qu’acheter avec une carte de crédit baséê sur son avoir en grammes d’or à Zurich ou ailleurs change le prix de votre pain tous les jours ? S’il s’agit d’acheter une grosse pièce d’équipement le prix peut-être très différent si vous achetez le mardi ou le mercredi ou le jeudi selon la manipulation du cours par les algos et gros fonds, est-ce vrai ou faux ?

    Vous préconisez quelle fraction de vos économies en or (pièces ou “liquide”) ? Je suppose que votre réponse est différente pour 25 000 € et 250 000 € ?

    Quelle place est la plus sûre pour vous ?

    Merci beaucoup

    • Bonjour Thomas,

      Je n’ai pas testé Bullion Vault, toutefois il me semble peu probable qu’il existe un service aussi abouti que bitgold concernant la liquidité de l’or.

      Je parle dans l’article d’épargne, pas de dépenses courantes. Je reste dans ma devise de référence pour les achats de tous les jours. Toutefois, le jour où je tombe sur un marchand qui accepte les paiements via bitgold, je considérerai cette possibilité. Actuellement, j’utilise plutôt les solutions basées sur le bitcoin pour les petits achats.

      Considérez le prix des monnaies fiduciaires face à l’or, et pas le prix de l’or face aux devises. A court terme, il y a des variations dans les valeurs d’échange, à long terme, l’or maintien son pouvoir d’achat et les devises qui perdent le leur.

      Pour les fractions de fortune, jetez un oeil sur la page portefeuille, vous y trouverez ma stratégie générale.

      Pour l’emplacement de stockage, j’ai opté pour une place à l’extérieur de ma juridiction, donc hors Suisse. Cela rentre dans ma diversification politique. J’utilise actuellement Toronto et Dubaï.

      Merci à vous, très bonne semaine.

  2. Bonjour et merci pour cet article,

    Vous dites : Pour l’emplacement de stockage, j’ai opté pour une place à l’extérieur de ma juridiction, POURQUOI ? donc hors Suisse. Cela rentre dans ma diversification politique POURRIEZ VOUS ETRE PLUS EXPLICITE SUR CE QUE VOUS APPELER LA DIVERSIFICATION “POLITIQUE”. J’utilise actuellement Toronto et Dubaï. POURQUOI CES 2 PLACES ?

    Merci d’avance

    • Bonjour,

      L’objet de la diversification politique est d’avoir ses actifs dans différentes juridictions, afin d’éviter d’être à la merci d’une seule. Si je fais l’objet d’une poursuite en Suisse par exemple, mes avoirs au Canada ne peuvent être saisis par une autorité suisse, elle aura besoin d’une commission rogatoire pour ce faire. En outre, le contrôle de l’argent liquide devient de plus en plus serré en Europe, alors qu’ailleurs ce n’est pas forcément le cas.

      Toronto : car j’y connais des personnes ; Dubaï : car on peut y acheter de l’or avec des Bitcoins.

      A chacun de faire la propre étude de ce qui lui convient, tout ceci étant somme toute assez subjectif.

      Je vais mettre dans ma liste un article à propos de la diversification politique.

  3. Bonjour, j’ai un compte Bitgold depuis 10 mois et je trouve ça très bien. J’y mettrais néanmoins un bémol concernant l’approvisionnement du compte par virement bancaire. Visiblement SEPA ne passera pas par eux. C’est dommage car leur procédure me semble très lourde avec une banque intermédiaire et une banque bénéficiaire, pouf pouf j’imagine déjà la tête de mon conseiller financier …. bon c’est peut-être moi qui coince un peu. Mais dans l’autre sens il est très simple de faire un virement pour récupérer son argent. Pourquoi donc les amis de Bitgold n’ont-ils pas été au bout du truc?

    Mais pourquoi aussi ne pas utiliser UPHOLD? Je n’y vois que des avantages (dont les virements SEPA). Conservation de l’or et de l’argent physique, échange contre la monnaie de notre choix, transfert en bitoins. Qu’est ce qui fait que vous choisissiez Bitgold à l’exclusion d’UPHOLD?
    Merci

    • Bonjour Galien,

      Effectivement, les possibilités de virement sont encore en développement. Pour ma part, j’ai expérimenté des frais de l’ordre de 12 francs suisses par virement, mais j’imagine qu’en France, les frais sont beaucoup plus élevés. Pour les personnes qui sont en Amérique du nord, c’est nettement plus simple.

      J’utilise également uphold, toutefois pas pour les métaux car les frais sont relativement importants. En outre, je n’ai pas connaissance de l’emplacement de stockage et il n’y a pas de possibilité de livraison physique, ce qui est le point primordial pour la confiance à long terme.

      Je rappelle que la monnaie fiduciaire était à la base un certificat de détention d’or, mais depuis qu’on a supprimé la possibilité de prendre livraison de l’or physique au moyen des billets de banque, nous avons totalement perdu le contrôle.

      Salutations.

  4. Bonjour,
    Fidèle abonné à vos publications grâce à Martin de Moneymakeredge au Canada.
    Vous parlez toujours de Bitgold (que j’utilise avec la carte Goldmoney trés pratique) mais jamais de Veracarte (que j’utilise aussi pour ne pas mettre tous les œufs dans le même panier) avec le même principe que Bitgold .
    Que reprochez vous donc à Veracarte ? Peut-être plus cher? Peut-être moins facile avec des Francs Suisses , ou bien autre chose ?
    A vous lire.
    Merci d’avance et continuez votre lettre que j’apprécie beaucoup.
    Que le meilleur soit avec vous.

    • Bonsoir,

      La VéraCarte est une alternative pour dépenser son épargne stockée en or, ceci en monnaie fiduciaire. Bitgold est plutôt un service de paiement similaire à Paypal, mais basé sur l’or. Les concepts sont différents. Ce qui m’intéresse dans BitGold est la diminution de “l’effet de friction”, c’est-à-dire que l’objectif est d’avoir un système d’échange de valeur plus simple à utiliser à l’international que les monnaies fiduciaires. Si je vous paie un service par Bitgold, il n’y aura pas de frais, commissions et pertes dues au taux de change, puisque nous n’échangeons que de l’or.

      En outre, Veracarte ne permet pas la livraison physique des métaux ou diamants, puisque le système AuCoffre est captif. Bitgold le permet.

      Merci à vous, salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *