Si vous avez des actifs, votez socialiste !

L’intérêt objectif d’un investisseur est de voter à gauche, car les politiques interventionnistes mises en place par cette mouvance n’ont pour effet que de faire augmenter les prix des actifs. Faisons un petit tour d’horizon pamphlétaire.

Le logement social

La mise en place d’une politique de logement à bas prix pour les familles pauvres introduit un biais au niveau du marché libre. Les promoteurs devant construire des logements sociaux font un bénéfice moins grand sur ceux-ci, dès lors ils répercutent cette moins-value sur les logements en marché libre, les vendant plus cher. Ainsi, les prix du marché libre augmentent généralement, et un glissement vers le marché du luxe se fait sentir pour combler les pertes de revenus.

La mobilité

Empêcher la voiture et plus généralement le transport motorisé en ville (ce qu’on appelle favoriser la mobilité douce), c’est augmenter les entraves à la circulation (feux plus longs par exemple), et diminuer la capacité de parcage. La résultante est une congestion des villes, ayant pour corollaire une augmentation générale de la consommation de carburant, ce qui est bon pour les pétroliers. En outre, les entraves au parcage sont bonnes pour les parkings privés, qui peuvent allègrement augmenter leurs tarifs, y compris les parkings construits pour des privés, qui sont loués à ceux qui en ont besoin à prix d’or.

Les limites dans la construction

Les autorisations de construire sont, dans certaines villes, très difficiles à obtenir. Que cela soit sur des terrains nouvellement constructibles, ou des améliorations sur des immeubles existants, notamment des surélévations, on est face à des difficultés parfois insurmontables. Tout ceci abouti à un ralentissement, voire un point mort au niveau de la construction. Résultat ? Une augmentation du prix de l’immobilier, bien entendu, puisque celui-ci ne suit pas la courbe démographique.

Favoriser l’immigration

Pour financer les systèmes de retraite, on favorise l’immigration, puisqu’il s’agit d’avoir toujours plus de population active pour combler le manque de natalité. Les populations immigrantes nécessitent des logements et des infrastructures, qui sont fournis sous forme de logement social la plupart du temps, les populations en question ne s’insérant dans la population autochtone qu’à partir de la seconde génération. Le résultat est une augmentation du prix de l’immobilier selon point numéro 1, et une plus grande consommation, d’où la croissance des revenus des entreprises de biens et services.

La gauche est généralement interventionniste, et contrôlante. Globalement, on peut qualifier la classe politique actuelle, dans les faits, d’interventionniste et contrôlante. Nous n’avons donc, en Europe, que des politiques socialistes. La valeur de nos actifs est donc bien gardée !

Si vous avez des actifs, votez donc socialiste !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *